12/08/2017

Croquis du Grognon - 3

Alice Harvengt a, elle, moins de 15 ans. Elle a souvent du mal à se concentrer, mais ce jour-là, elle a bien compris sur quoi fixer son attention: une cave du 19e siècle mise à l'air libre, qui aujourd'hui a été détruite pour faire place à un parking souterrain. © Alice Harvengt 2017.

En mai 2017, tous les élèves de l'atelier de BD - illustration de l'Académie de Namur (entre 12 et 70 ans) ont dessiné les fouilles du Grognon en les observant à travers les mailles des clôtures du chantier. Cette manière de dessiner à travers une lucarne aide énormément à voir "à plat" et à composer son croquis. Par exemple, on voit mieux l'inclinaison du pont (sur le haut à gauche) en la confrontant à l'axe de ladite lucarne. On peut mieux juger des proportions des camions, ou des humains (les archéologues en l'occurrence). Beaucoup de ces croquis sont parus sur le site archeogrognon.be en début juin et en début juillet, mais on ne résiste pas à vous en montrer nous aussi. Voici le croquis d'Adrien, qui fait partie des 15/18 ans. Le côté gagman d'Adrien se marque par l'ajout du pigeon. On le reconnaît bien à cette touche BD. Un croquis au crayon © Adrien Régnier 2017.  Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

Les commentaires sont fermés.