19/06/2017

Marie aime le Standard

Marie dépend souvent au vitriol, façon "émission Strip Tease", des personnages des quartiers populaires, mais aussi, disons-le, bien souvent des barakis hilarants, des racistes moins amusants ou des originaux de tous poils. Elle réalise ses BD d'un seul jet, en triple vitesse, sans remord et sans retouche. Une planche est bouclée en 10 minutes pour le crayonné, un quart d'heure pour l'encrage, une colorisation par Photoshop lui prend moins d'une heure par planche. Ici, elle a accepté d'y consacrer plus de temps, et sa colorisation comprend des zones d'ombres (et il reste même un petit carré bleu qu'elle a oublié d'effacer en page 3). Marie n'a aucune empathie, et on la comprend, avec ce skinhead raciste qui joue au point ball, mais par contre elle aime, elle aussi, le Standard, qui l'a beaucoup déçue, pense-t-on, ces derniers temps. Une histoire en 3 planches © Marie Fécherolle 2017.Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

Écrire un commentaire