17/05/2014

Parlons un peu de Denis Bodart

Denis Bodart, qui rencontrera bientôt (le samedi 14 juin) les Harengs rouges à Namur (pour la seconde fois, car il nous a rendu visite il y a 5 ans environ), est un dessinateur aussi brillant que modeste. Son "Célestin Spéculoos", je m'en souviens encore, m'est tombé dans l'œil il y plus de 20 ans et je reprends toujours plaisir à relire ses deux premiers albums où l'encrage, bien que pas encore superbement dominé par le pinceau, était déjà nerveux et dynamique à souhait! Mais c'est avec Green Manor (Dupuis - scénario de Fabien Vehlmann, le scénariste de "Seuls") que Denis Bodart rencontrera le plus de succès. Son style franco-belge hérité de Franquin et Jijé s'accorde bien avec les reprises comme Chaminou. Un encrage qui de plus en plus présente des passages dits "au pinceau sec" (obtenu par exemple avec un marqueur-pinceau de calligraphie). Ses crayonnés (voir son superbe sketchbook publié par La Grande Ourse, organisateur du festival BD d'Andenne) sont tout aussi magnifiques à voir. Je vous suggère de rendre visite à son superbe blog qui regorge de "making-of" divers. Bref, une rencontre qui promet! Toutes les illustration sont © Denis Bodart.

sketch03.jpg

sketch07.jpg

sketch09-bis.jpg

08:45 Écrit par Captain Igloo dans BD, présentation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.