06/04/2018

Avant de tourner la page

D'ici un mois environ (nous l'avons appris officiellement il y a deux jours), Skynet sabordera TOUS ses blogs, avant de se saborder lui-même un peu plus tard (au profit de la marque "Proximus"). Tout le contenu du blog "Rollmops" (730 notes, des albums photos, des références, des coups de cœur) sera irrémédiablement perdu, effacé. Les liens vers des artistes aimés ou des galeries de jeunes "Harengs rouges en plein essor", le petit reportage sur l'Académie (en colonne de droite), tout cela sera inaccessible. Le Capitaine Igloo tentera vaille que vaille de sauvegarder les données, mais il ne restera rien de ce blog (alors que le Fanzine Rollmops numéro 11 sera sur le point de sortir, bigre). Alors, profitez de ces quelques semaines de répit pour visiter les rubriques de ce blog et uploader les fichiers qui pourraient vous intéresser! Qu'on se le dise! Et merci à tous ceux qui ont suivi ce blog depuis des années!

Ci dessous une planche inédite de Louise Grenson (©), Hareng rouge du groupe des 15/17

Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

14:41 Écrit par Captain Igloo dans actualité, Web | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/03/2018

Créez votre monstre!

Cette année « Trolls & Bestioles » fête ses dix ans !

28126819_2062000670749117_8869956362231087104_n.jpg


A cette occasion le Musée d'Art Fantastique lance un grand appel à projets aux dessinateurs, illustrateurs, peintres, photographes et graphistes de tous horizons. Les artistes sélectionnés feront partie de l'exposition collective « Trolls & Bestioles 2018 » qui se tiendra au Musée d'Art Fantastique du 1er au 31 mai.
Basé sur l'univers des trolls et autres créatures étranges, cette exposition réunira des artistes de tous horizons qui verront leurs oeuvres imprimées en exemplaire unique, sur bâches de 80 x 120 cm, et qui composeront la faune magique et fantasque de l'exposition. 
Lors de la soirée clôture de l'exposition du jeudi 7 juin, 7 prix seront décernés : le prix du Vlan, le prix du MAF, Le prix du Public, le prix de la Région Bruxelles-Capitale, le prix Francophones Bruxelles, le prix du BIFFF et le prix Charles Picqué. 
Les projets doivent contenir au moins un troll ou une bestiole et doivent être envoyésimpérativement au format PDF A4 portrait 300 dpi (en pleine page). à l'adresse suivante : infomafcaf@gmail.com
 
Clôture des candidatures le 1er avril 2018
Vous pouvez consulter le règlement de l'appel à projet en cliquant sur le lien suivant :Règlement
 
Alors à vos pinceaux, crayons et souris et participez à ce monde étonnant et magique peuplé de créatures étranges et de monstres en tous genres. 
Fantastiquement, l'équipe du MAF

 

https://www.fantastic-museum.be/fr/events/137_appel-projets-trolls-bestioles

11:09 Écrit par Captain Igloo dans concours | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/03/2018

Ils croquent aussi

Parfois, les jeunes Harengs rouges croquant aussi. Les voici en pleine séance de croquis de story board, il y a une semaine...

Harengs rouges, académie de namur, croquis, croquis nature, croquis sur le vif, rollmops, namur, bd, illustration, bande dessinée, académie

19/03/2018

Des bulles et des sourires!

L'exposition des "Harengs rouges" à la Baie des Tecks (Bédéthèque de Namur, à Bomel, sur le site des anciens abattoirs) a rencontré déjà un plein succès ce premier WE de "Chambres avec vues" (le parcours d'artistes de Namur). Beaucoup de sourires échangés, de rencontres, de dédicaces également, mais aussi beaucoup de discussions autour des projets BD présentés, des livres proposés. Bonne nouvelle, il reste encore un We pour venir découvrir "La Ville rêvée" ou d'autres petits bouquins (dont des raretés), et mettre le nez sur les dernières planches de ce collectif dynamique! Ce sera samedi de 11h à 20h (car nous ferons notre nocturne) et dimanche de 10h à 18h. Entrée libre, bienvenue! (Photos M. Leleux)

expo, harengs rouges, académie de namur,  parcours papier, namur, sculpture, pop up the volume, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

expo, harengs rouges, académie de namur,  parcours papier, namur, sculpture, pop up the volume, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

expo, harengs rouges, académie de namur,  parcours papier, namur, sculpture, pop up the volume, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

10/03/2018

L'expo se prépare!

Une belle séance d'encadrement a eu lieu cette semaine dans le bocal des Harengs rouges. Voua auriez dû voir cela. Et d'ailleurs, pour le voir, rien de mieux que de l'illustrer en photo! Ce sera une exposition à ne pas rater, dans le cadre de "Chambres avec Vues 2018, à Namur! Nous serons donc à la baie des Tecks, avec des tas de petits livres à vendre et des tas de nouvelles illustrations à vous montrer! Bienvenue!

Harengs rouges, Urban Sketchers, Urban Sketchers Namur, Musée Africain, Namur, croquis urbain, croquis in situ, carnettisme, rendez-vous croquis, croquis rando, NamuroisHarengs rouges, Urban Sketchers, Urban Sketchers Namur, Musée Africain, Namur, croquis urbain, croquis in situ, carnettisme, rendez-vous croquis, croquis rando, Namurois

02/03/2018

Le premier "sketch crawl" des Urban Sketchers Namur

Le premier marathon de croquis des USK NAM est annoncé! Allez sur la page de l'événement et inscrivez-vous! Premier RV au Musée Africain de Namur, un étonnant musée en pleine mutation (sous l'égide de son nouveau conservateur), entre scénographie néo-coloniale hors du temps, cabinet de curiosité et vecteur de provocation picturale! Des petites salles scénographie à l'ancienne, des objets rituels entassés dans des vitrines des années 50, des peintures colorées faisant la nique à des bustes officiels, des animaux empaillés et de vieilles cartes d'époque coloniale, des drapeaux et des statuettes phénoménales. Une ambiance incroyable! Entrée 2€ (emportez de la monnaie, pas de paiement par carte bancaire), tabouret pliant. On nous ouvre les 2 pavillons et peut-être même, qui sait, les réserves! Possibilité croquis match de cricket sur parking voisin, apéro final au Métropole (face au théâtre). Cliquez sur l'image ci-après pour y accéder! Partagez l'info auprès de tous les fans de croquis! Merci!

Harengs rouges, Urban Sketchers, Urban Sketchers Namur, Musée Africain, Namur, croquis urbain, croquis in situ, carnettisme, rendez-vous croquis, croquis rando, Namurois

25/02/2018

Notre nouvelle exposition!

A l’occasion du parcours « Chambres avec Vues 2018 » à Namur,
le Collectif « Les Harengs rouges » sera heureux de vous accueillir à la « Baie des Tecks » (Traverse des Muses 17 à 5000 Namur), pour une exposition BD - illustration regroupant des œuvres de: 
Denis Bodart, Colin Vanecht, Christel Morenville, Aline Borremans, Véronique Seran, Emilie Pondeville, Virginie Pawlak, Val, Agnès Noël, Martine Leleux, Clémentine Jacobs, Yolanda Masala, Aurélie Mayon, Sandra De Gréef, Julie Smulders, Jean-Pierre Legros, Marc Vlieger, Vianney Six, Mathieu Minet (La Mine), Pierre Cambier, etc…
Exposition de planches, carnets de croquis, dédicaces de livres (Dont "La Ville rêvée", « Marie et l’Oiseau solitaire », « Les Scroûtes », Jade & Hop, …)
Ouvert les 17/18 et 24/25 mars de 11h à 18h. Entrée libre! 
Nocturne le samedi 24 mars jusque 20h: nous vous offrirons le verre de l’amitié!
 

expo, harengs rouges, académie de namur,  namur, sculpture, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

expo, harengs rouges, académie de namur,  namur, sculpture, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

 

17/02/2018

URBAN SKETCHERS NAMUR: le premier croquis!

 

On le sentait venir, et voilà que ça commence en trombe! Nous étions au café "Barnabeer" (Namur) à préparer la chose et hop, Ivan a pris son smartphone et créé la page Facebook, à ce moment-là on a senti qu'on faisait le grand plongeon tant attendu! (voir croquis ci-dessous: le bras d'Ivan occupe tout l'avant-plan!)...

Harengs rouges,académie de namur,croquis,croquis nature,croquis sur le vif,rollmops,namur,bd,illustration,bande dessinée,académie

Et voilà, la page vous apparaît ci-dessous, vous pouvez cliquer dessus!

croquis, croquis de voyage, Belgique, France, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme

Cette bonne nouvelle, c'est la création des Urban Sketchers Namur (cliquez sur l'image ci-dessus!), une émanation des Urban Sketchers Belgique. Nullement officielle mais réellement dynamique, cette équipe de namurois fans de croquis urbain (ou carnettisme) va se réunir bientôt, à partir du 15 avril (notez la date), à raison de minimum un dimanche par mois! A l'initiative d'Ivan Lammerant, Clarence Delmont, Angélique Josquin, Virginie Pawlak, Julien Englebert et moi-même, ce groupe de fanas de dessin vous invitera pour de nombreux événements, sketchcrawls (marathons de croquis) dans des spots (lieux remarquablement croquigéniques) où vous serez attendus avec votre carnet de croquis. Les Urban Sketchers Namur (USK-NAM) ont aussi leur page Flickr qui va aussi bientôt s'étoffer! cliquez ici pour la retrouver et abonnez-vous! Cette invitation vaut aussi pour ceux qui ne sont pas de Namur! Il y a déjà 80 membres et on risque bien de dessiner parfois à une centaine dans des endroits délirants. la belle ambiance!

Longue vie (donc) aux URBAN SKETCHERS NAMUR!

07/02/2018

Tableaux d'une exposition

Tel est le titre bizarre d'une exposition à propos d'une composition musicale qui elle même parle d'une exposition. Quant aux tableaux de ladite exposition, ils sont le fruit du travail de plusieurs ateliers de l'Académie (dont l'atelier BD - illustration!) et ont été d'abord montrés lors de la représentation musicale inspirée par Moussorgski. Exposition à l'Académie de Namur, entrée libre!

expo, harengs rouges, académie de namur,  namur, sculpture, gravure, illustration, bd, art, rue du lombard, beaux arts de namur

09:49 Écrit par Captain Igloo dans à l'Académie, expo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2018

Gérard Michel

C'est probablement un des "Urban Sketchers" les plus connus de Belgique (et alentours), mais ce n'est pas ça le plus important à dire. C'est en tous cas un vrai personnage. On le reconnaît de loin avec sa tignasse (et barbe) blanche, tranquillement installé sur son tabouret. La chose qui frappe c'est... que c'est un des plus redoutables dessinateurs qu'il soit possible de rencontrer. Ancien architecte, il possède la perspective à 100%, et il n'est pas rare de le voir dessiner en perspective curviligne. Il édite ses croquis (en tous cas ceux de Liège, où il habite) et ça donne envie de les posséder tous. Avec humilité malgré son gigantesque talent, il a un don pour dessiner les scènes les plus incroyables. J'ai oublié de dire: Il s'appelle Gérard Michel. Tous les dessins ci-dessous sont © Gérard Michel. Pour voir ses croquis, cliquez sur le dessin juste en dessous! Sa page FB ici! Des articles sur lui sur le blog Lines and Colors... Sa page sur le site des RV du carnet de voyage...

Urban sketchers, carnettisme, croquis, croquis de paysage, croquis de voyage, carnet de croquis, croquis urbain, arnaud de meyer, académie de namur, atelier de bande dessinée, illustration, harengs rouges

Urban sketchers, carnettisme, croquis, croquis de paysage, croquis de voyage, carnet de croquis, croquis urbain, arnaud de meyer, académie de namur, atelier de bande dessinée, illustration, harengs rouges

Urban sketchers, carnettisme, croquis, croquis de paysage, croquis de voyage, carnet de croquis, croquis urbain, arnaud de meyer, académie de namur, atelier de bande dessinée, illustration, harengs rouges

Urban sketchers, carnettisme, croquis, croquis de paysage, croquis de voyage, carnet de croquis, croquis urbain, arnaud de meyer, académie de namur, atelier de bande dessinée, illustration, harengs rouges

18/01/2018

Point presse (11)

De manière inattendue, le numéro 557 du Magazine Confluent vient consacrer 2 pages au recueil "La Ville rêvée". Une balade insolite de leur personnage récurrent, Français Pignon (le spécialiste des déambulations), dans un Namur de rêve. Cliquez pour agrandir!

Harengs rouges,abbaye de malonne,slumberland namur,académie de namur,bd,illustration,la ville rêvée,namur,imaginaire,aca,beaux arts de namur,planches de vie,conte le monde,le mystère du phylactère,atelier bd - illustration,petits gris et grands esprits,cours de bd,art

Harengs rouges,abbaye de malonne,slumberland namur,académie de namur,bd,illustration,la ville rêvée,namur,imaginaire,aca,beaux arts de namur,planches de vie,conte le monde,le mystère du phylactère,atelier bd - illustration,petits gris et grands esprits,cours de bd,art

Julien Englebert

Julien Englebert est graphiste, mais aussi professeur de croquis (à Saint Luc Liège) et aussi, "croqueur" lui-même. Il fait également partie des Urban sketchers Belgique. On peut accéder à son site personnel en cliquant sur l'image, ou même découvrir l'artiste au travail en cliquant sur cette vidéo. Julien fait aussi partie d'une communauté de carnettistes (cliquez ici).

Julien Englebert, croquis, croquis urbain, urban sketchers, Liège, havelange, croquis sur le terrain

16/01/2018

"Tac au tac" is back

Cette émission-là a vu, dans les années 1970, de grands noms s'essayer à des joutes hilarantes, le marqueur noir à la main.  Pour les moins ridés, Tac au Tac est une émission diffusée entre 1969 et 1975. 
Réalisée par Jean Frapat, elle réunissait des dessinateurs, souvent issus du monde de la bande dessinée ou de la caricature de presse. Coopérant ou s’affrontant, les invités se livraient à des dessins improvisés, souvent collectifs, encadrés par des contraintes inspirées des jeux surréalistes comme le cadavre exquis. On avait fini par oublier ce bon temps. La bonne nouvelle, c'est que c'est reparti! Cliquez sur l'image pour en voir un extrait! 

Museum TV nous annonce la participation de nombreux auteurs dont: Aseyn, Dany, Nicolas Tabary, Jean-Louis Tripp, Aude Mermilliod, Anne Teuf, Jean MulatierAchdé, François Boucq, Franck Biancarelli, Olivier Taduc, Nicolas Barral, Hervé Bourhis, Jean-Christophe Chauzy, Emmanuel Moynot, Yan Lindingre, Pixel Vengeur, Claire Bouilhac, David Prudhomme, Dominique Bertail, Philippe Dupuy, Guillaume Bouzard, Florence Cestac, Frank Margerin, Jeanne Puchol, Sylvie Fontaine, Davy MourierCatel, Florence Dupré La Tour, et Isa…

émission, tac au tac, joute dessinée

 

08:17 Écrit par Captain Igloo dans actualité, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/01/2018

Deux grands mangakas autour d'une table

Une rencontre amicale entre Naoki Urasawa et Itami Ryoichi qui nous donne l'occasion de voir, en détail, la manière de concevoir (crayonner, encrer, retoucher) leurs superbes mangas. Cliquez sur l'image pour en savoir plus (sous-titres en anglais). Ces deux dessinateurs donnent maintenant aussi des cours de manga au Japon. Chacun des deux a (comme beaucoup de mangakas) payé de sa santé pour avoir travaillé sans compter. Itami Ryoichi a les doigts déformés, et Naoki Urasawa a eu de délicats problèmes à l'épaule. Naomi Urasawa est l'invité d'Angoulême où il a droit à deux expositions.

coup de coeur, manga, japon, mangaka, naoki urasawa, Ryoichi Itami, tutorial, procédé, encrage, crayonné, process

13/01/2018

Blueberry (expliqué par Sfar)

Blueberry, Joan Sfar, Charlier, Christophe Blain, Jijé, Jean Giraud

Blueberry revient? Oui, mais pas tout de suite! On attend avec (selon les éditorialistes) grande impatience ou effroi / stupeur / tremblements le prochain diptyque de Joan Sfar (au scénario) et Christophe Blain (au dessin). Ce qui est clair c'est que ce ne sera pas la même approche que pour les nombreuses reprises tatillonnes, besogneuses et parfois sclérosées de Blake et Mortimer. C'est ce u'on appelle donc une profaçon. Voici ce que nous dit Joan Sfar au sujet de ce livre:

Bonjour ! Christophe Blain et moi-même voudrions apporter quelques précisions au sujet de Blueberry car l’annonce publiée hier par L’Express a pu donner lieu à des contresens.

Notre album n’a pas de titre pour l’instant. Il n’a jamais été question qu’il s’appelle DUST.

D’où vient ce projet ? Comme beaucoup d’auteurs de notre génération, nous avons toujours dit notre dévotion pour Jean Giraud, ses inventions, son génie et ses personnages. Pour ma part, ayant découvert Jean-Michel Charlier en même temps qu’Alexandre Dumas j’ai passé toute mon enfance à les confondre. Nous n’avons jamais eu la chance de rencontrer Charlier autrement que par ses œuvres, mais notre relation avec Jean Giraud était ancienne est a été déterminante dans la construction de l’album sur lequel nous travaillons. Jean avait écrit une préface pour Le Chat du Rabbin. Puis nous nous étions revus pour réfléchir à ce qu’on pourrait faire ensemble, sans décider vraiment si ça prendrait la forme de films, d’animation ou de livres. Par la suite il nous a invités dans son atelier, Christophe et moi, pour nous montrer des pages d’un Blueberry en cours. Puis il a proposé qu’on fasse du Blueberry. Il souhaitait écrire pour Christophe. Ils sont partis sur de grandes rêveries sur la façon dont Blueberry pourrait vieillir, sur comment le confronter au XXe siècle. Moi je les regardais. J’avais dans la même pièce mes deux dessinateurs favoris, Jean Giraud et Christophe Blain, et je rêvais de ce que pourrait être leur création. Bien entendu c’était Jean le maître et Christophe l’élève, mais il y avait une fascination réciproque et sans cesse revivifiée pendant de longues années. Puis à chaque fois qu’on se revoyait on parlait de faire des choses ensemble mais ça restait du rêve. Cette envie a conduit Christophe à faire sa série de bandes dessinées GUS qui est toute entière une lettre d’amour au western en général et à Blueberry en particulier.

Puis Casterman nous a engagés pour écrire et dessiner un Corto Maltese. Nous avons écrit et dessiné des pages. On nous a dit que notre travail était « trop personnel » et que de toute façon les ayant-droits s’étaient déjà engagés avec une autre équipe. 

Et Christophe et moi sommes restés avec notre envie de faire une bande dessinée d’aventure ensemble, moins comique que nos autres livres. Nous avons envie de nous mesurer à un récit intense, au premier degré, avec au centre un grand mythe.

Quelqu’un chez Dargaud a dû se rappeler de tout ça et nous a proposé de travailler sur Blueberry. Nous avons dit oui à condition de ne jamais copier Charlier ou Giraud et de travailler librement.

Voilà. Ce projet était dans l’air depuis longtemps et ni Christophe ni moi ne croyions qu’il deviendrait vrai. Pour nous c’est un rêve, c’est aussi une immense responsabilité car nous sommes lecteurs avant tout. Et nous allons faire de notre mieux, avec au cœur l’admiration pour Charlier et Giraud, et aussi l’envie de rendre heureux les lecteurs qui aiment ces personnages. Personne n’est jamais à la hauteur de rien, on ne se permettrait jamais de se comparer à Charlier ou Giraud, mais nous ne sommes pas là pour les copier. Nous souhaitons faire des albums vivants et pertinents, avec nos moyens.

Pour revenir sur un sujet que j’ai déjà beaucoup abordé, oui, je crois qu’il faut garder les mythes vivants, à condition de ne pas enfanter des clones. Mon travail a toujours tourné autour des totems qui nous rassemblent et créent un terreau culturel commun. Lorsque j’ai travaillé sur Gainsbourg ou sur Le Petit Prince ou sur Romain Gary, Chagall, Brassens, Dali ou Japrisot, je ne me suis jamais cru aussi fort que ces modèles. Je souhaitais juste dialoguer avec eux, les inviter dans le débat. « pour qui tu te prends ? » c’est une phrase que j’ai entendue pour la première fois lorsqu’il a été question de faire un film sur Gainsbourg. La seule réponse valable est « pour quelqu’un qui aimait cet artiste et qui souhaite dialoguer avec lui » .

En ce qui concerne les reprises de personnages classiques de bandes dessinées, c’est une histoire qui remonte à très loin pour moi. J’en ai déjà parlé à maintes reprises mais avant la sortie du Blake et Mortimer de Van Hamme et Ted Benoît je travaillais déjà sur un Blake et Mortimer…avec David B ! Puis il y a eu un projet de Blake et Mortimer avec Emile Bravo. Puis il y a eu DEUX projets de films sur Blake et Mortimer et pour finir un projet d’albums de Blake et Mortimer avec Mathieu Sapin, qui avait été accepté et que nous avons renoncé à faire pour des raisons d’emploi du temps. Et, Jose Luis Munuera le rappelait hier, nous avons présenté à Dargaud il y a près de trente ans un album d’aventures de Red Neck et Mc Clure, les accolytes de Blueberry. C’est tout ? Non. Il y a eu ce dîner mythique où on a proposé à Tardi et moi de travailler sur un Tintin, en sachant que ça n’aboutirait pas, que les ayant-droits diraient non puisque Hergé n’aurait jamais voulu, mais tout de même on pouvait essayer. (nous avons dit non dès la fin du dîner ) 

Ma position là-dessus ? Toujours la même depuis trente ans. La même que Pratt lorsqu’on l’interroge sur une possible reprise de Corto Maltese : oui si les auteurs parlent par leur propre voix et ne copient pas. Pratt disait que la meilleure reprise de Batman était celle de Frank Miller car il n’a jamais cherché à copier les générations précédentes d’auteurs.

Lorsqu’on interrogeait Hugo Pratt sur la renommée d’un auteur, il disait que les noms disparaissent mais que les personnages durent. Et qu’il y a une chaîne ininterrompue d’auteurs qui font évoluer une pratique et un style. Jijé est présent derrière chaque trait de pinceau de Giraud ou Will ou Mézières. Caniff apparaît derrière chaque case de Pratt ou Munoz.

Faut-il que les personnages survivent à leurs auteurs ? Oui si les auteurs l’ont souhaité et si les nouvelles aventures ne sont pas des copies. Et oui si c’est pertinent.

Blueberry a évolué depuis sa création avec en miroir le vrai monde, et aussi l’histoire du cinéma auquel il fait des références constantes. Faire un Blueberry aujourd’hui, c’est s’interroger sur l’endroit où on se trouve par rapport au héros qui s’en sort à coups de flingues et par rapport au western. Rien de plus politique à nos yeux. Rien de plus pertinent, selon nous, pour parler conjointement de l’héroïsme en bandes dessinées et au cinéma. Blueberry n’est pas un mythe comme les autres. C’est LE héros de bande dessinée réaliste. Comme ni Christophe ni moi ne savons ce que c’est, le réalisme, et comme Giraud nous disait « la seule différence entre l’appareil photographique et nous, c’est que l’appareil photo, ce con là, il y arrive, tandis que nous, on se plante à chaque dessin, et c’est ça qui crée la magie », comme il nous disait ça, nous nous sentons autorisés, honorés, et nous faisons de notre mieux.

Mille mercis pour tous les messages d’encouragements reçus depuis l’annonce de cet album. Nous sommes désolés de lire aussi d’inévitables messages de rage, la parole est une chose précieuse et la façon dont en usent certains de nos contemporains est parfois triste. Dans son Journal, Delacroix parlait de « ces gardiens du temple dont la principale fonction est d’en interdire l’entrée ». C’est comme ça. De notre côté, nous tentons de faire le meilleur Blueberry possible, et nous espérons que vous aimerez le résultat. 

Bonne année

12/01/2018

Point presse (10)

Alors que l'album "La Ville rêvée" en est à son second tirage, nous venons de recevoir le journal local "Malonne Première", et dans l'exemplaire de janvier de ce mensuel, en page 15, on fait écho à  notre participation au Salon du livre des auteurs du Namurois. Très agréable souvenir! (Cliquez pour agrandir!) On y lit entre autre que "Parmi les stands, il en est un qui a particulièrement attiré le public, c'est le stand du collectif "Les Harengs rouges" avec sa BD "La Ville rêvée". Ah oui, çà!

Harengs rouges,abbaye de malonne,slumberland namur,académie de namur,bd,illustration,la ville rêvée,namur,imaginaire,aca,beaux arts de namur,planches de vie,conte le monde,le mystère du phylactère,atelier bd - illustration,petits gris et grands esprits,cours de bd,art

05/01/2018

Ne ratez pas...

Quelques expositions et quelques événements à garder à l'œil, que nous avons sélectionné pour vous!

expo_ramos_1.jpg

Tout d'abord, pour ceux qui aiment l'illustration jeunesse et plus particulièrement le sympathique et prolifique auteur que fut Mario Ramos, une exposition lui est consacrée depuis plusieurs mois au Rouge Cloître à Auderghem et il ne reste plus que quelques jours (une semaine à peine) pour courir la voir. Vous y verrez des originaux à l'acrylique, des recherches de personnages, des découpages, et un beau reportage. Cette exposition se clôt le 14 janvier. Ici, un lien vers son site personnel. Mais il y a aussi plein d'informations sur ce blog! On peut voir des interviews de cet auteur disparu il y a juste 5 ans sur le site de Pastel. L'exposition est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 17h. Cliquez sur l'affiche pour en savoir plus!

A la Galerie du Beffroi à Namur, vous pourrez voir, si ce n'est déjà fait, l'exposition "Morphosium", sorte de "Carte blanche à Michaël Guerra", un styliste atypique. Cette exposition regroupe plusieurs artistes invités par Michaël Guerra. Cliquez sur l'image ci-dessous pour en savoir plus! Cette exposition se termine également le 14 janvier, et on peut voir un reportage en cliquant ici. Entrée libre dans cette galerie.

25626297_722194674642356_5570801691368716931_o.png

C'est le 25 janvier que débutera le Festival BD d'Angoulême 2018. Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessous! La sélection officielle comporte quelques superbes titres qui n'auront pas échappé aux amateurs de bonne BD. On y retrouve en effet, entre autres,  "Les Amours suspendues" de Marion Fayolle, Black Dog (le nouvel opus de Dave Mac Kean), Ces jours qui disparaissent (Thimothé Le Boucher), Emma G. Wildford (de Zidrou et Edith), Epiphanie (Ludovic Debeurme),  le magnifique livre en noir et blanc: Guirlandia de Lorenzo Mattoti et Kramsky, mais aussi le dernier "Gus" (Happy Clem) de Christophe Blain, le dernier Jérôme K Jérôme Bloche de Dodier, le dernier Lapinot (Un monde un peu meilleur) de Lewis Trondheim), Opération Copperhead (de Jean Harambay), Une sœur (de Bastien Vives), La Terre des Fils (de Gipi), Variations (de Blutch), et j'en passe! Sans compter la sélection "jeunesse" et la sélection "Patrimoine". Le Prix Goscinny a déjà été attribué à Opération Copperhead. Pour le "Fauve du meilleur album", si ce n'est que le prix risque d'échouer cette année à un album plus classique (en contrepied du Fauve d'or de l'année passée), je mise quelques boutons de culotte sur "Une sœur" de Bastien Vives (c'est aussi le principal coup de cœur d'ActuaBD), mais je ne suis pas loin de parier sur "Guirlandia" de Mattoti ou "Ces jours qui disparaissent" de Thimothé Le Boucher. On a quand même été gâtés en 2017!

Sur le blog "Samba BD", on retrouvera de belles critiques détaillées sur Emma G. Wildford, Ces jours qui disparaissent, Le couteau dans l'arbre (Jérôme K Jérôme Bloche), Epiphania, et... Une sœur (de Bastien Vives)!

DP37Z-AWsAEytL_.jpg

Et qui sera, cette année, le grand prix, l'auteur(e) qui se verra présider le prochain festival? Sur le site d'Actua BD, on aimerait bien que ce soit Andréas! 

18:29 Écrit par Captain Igloo dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2017

Nos meilleurs vœux!

Que cette fin d'année nous aide à nous rappeler que notre planète a besoin de paix, d'ouverture, de créativité et de générosité.

voeux, vœux, Namur, Harengs rouges, académie de Namur, 2018, paix, Belgique, art, révolution, 2015, société, créativité, résilience, rêve, refus de la misère

19/12/2017

Où trouver "La Ville rêvée"?

Maintenant que la première édition est bientôt épuisée (en tout juste un mois!), il s'agit d'être débrouillard pour trouver ce recueil BD qui fait - on l'a souvent entendu - le cadeau rêvé pour les fêtes. Voici les librairies où, selon des sources sûres, il en resterait: BD World (Jambes) (5 exemplaires?) - Ad Hoc (Namur) (8 exemplaires?) - Point Virgule (Namur) (10 exemplaires? >> Non il n'y en a plus ce 20/12) - Lipajou (Bouge) (20 exemplaires?) - D Livre (Dinant) (2 exemplaires? > apparemment plus ce 20/12) - Franlu (Wépion) (5 exemplaires?) - Au Vieux Quartier (Namur) (10 exemplaires? > apparemment plus de stock ce 20/12) - Blanpaim (Bois de Villers) (5 exemplaires?) - Club (Namur) (3 exemplaires?) - Etienne Leroy (Leuze - Eghezée) (8 exemplaires?) - Empreinte belge (Namur) (3 exemplaires?) -  Biabouquin (Jambes) (10 exemplaires?) - Cliquez pour en savoir plus! Et contactez-les avant de faire le déplacement, ça vaut mieux!

Harengs rouges,abbaye de malonne,slumberland namur,académie de namur,bd,illustration,la ville rêvée,namur,imaginaire,aca,beaux arts de namur,planches de vie,conte le monde,le mystère du phylactère,atelier bd - illustration,petits gris et grands esprits,cours de bd,art

12/12/2017

Expression de Sagesse!

"Expression de sagesse" c'est une initiative inter-générationnelle visant à faire se rencontrer des seniors (pour le moment, dans un home de Bomel, à Namur) et des jeunes illustrateurs.trices de moins de 25 ans. ces jeunes illustrateurs (tous issus des Harengs rouges) mettent en image les histoires concoctées par les aïeux. L'originalité réside dans le fait de produire (en associant les textes des aînés et les talents graphiques des juniors) des livres d'illustration jeunesse capables émouvoir les plus petits (une troisième génération, donc). Le premier livre, "Marie et l'oiseau solitaire", (textes de Marie-Thérese Van Elst et dessins de Colin Vanecht) est paru, et si vous l'achetez, vous aiderez à faire vivre le projet et donc, vous aiderez les prochains livres à paraître! Ces prochains livres seront dessinés par Heloïse Avalosse, Pierre Lhoir, Julie Smulders et Sandra De Gréef, qui sont tous des anciens (ou actuels) Harengs rouges! Alors, vite, tous sur le site d'Ulule (crowdfunding) pour acheter votre exemplaire et sponsoriser cette aventure éditoriale et humaine! Cliquez sur l'image ci-dessous pour arriver sur la plateforme d'Ulule!  Plus que 6 jours pour aider cette belle initiative! >>> Bonne nouvelle, le projet a été bouclé haut la main! Bravo à l'équipe et merci à tous!

expression de sagesse, colin vanecht, crowdfunding, art, namur, social, inter générationnel, Pierre Lhoir,